Route de Cazères 09230 Sainte-Croix-Volvestre 05 61 96 22 00 Espace réservé

LES NOUVELLES DE LA JOURNÉE #8

mardi 31 mars 2020

 

Ingrid prépare le repas de midi

Départ des chariots pour le service de midi

Port du masque et distance respectée pour ces deux amies.

Bonjour à tous et toutes

On peut dire que, quel que soit l’état de santé des résidents, tout le monde ressent que la situation n’est pas habituelle. Chacun le formule à sa manière et nous sommes là, tous les professionnels, pour rassurer les résidents.

Sans animation de groupe, l’ennui commence à se faire sentir. Nous remplaçons par des accompagnements individuels mais ce n’est pas pareil. L’être humain a besoin de vie sociale. C’est dans ces moments là que nous en prenons conscience. Vous vivez aussi ces moments de confinement, tout comme nous et savez que ce n’est pas facile.

C’est pour ça, que dès que nous le pouvons, nous accompagnons les résidents pour une petite promenade. C’est très important.

Les appels téléphoniques d’Elsa, la psychologue sont nécessaires pour écouter et rassurer les résidents.

Concernant les appels en visio, cela ne saurait tarder. Nous avons reçu le téléphone et attendons la nouvelle carte SIM. Le courrier ne passant plus que le mercredi, le jeudi et le vendredi, c’est ce qui retarde la mise en place de ce service. Les appels en visio seront sur rendez-vous et sur une plage horaire bien précise. Certainement l’après-midi, pour ne pas gêner les soins et les toilettes du matin. D’ores et déjà, vous pouvez télécharger sur votre mobile l’application Google Duo, c’est avec cette application que nous converserons.

Comme tous les jours, je vous envoie la lettre du jour, distribuée aux résidents.

la lettre du jour n°6-page 1

la lettre du jour n°6-page 2

Je vous remercie du fond du cœur pour vos messages. J’en reçois entre trois et quatre par jour. Merci encore. Rassurez-vous, ils sont lus par tout le monde.

Rappelez-vous, on est là pour eux !

En attendant de vous revoir, prenez soin de vous !

Catherine l’animatrice.

DENRÉES ALIMENTAIRES

En raison du risque d'intoxication alimentaire, les denrées périssables ne peuvent pas être autorisées dans les chambres, puisqu'il n'y a pas de moyen de maintenir les températures de stockage des produits frais (0 à 3 °C). Quelques exceptions peuvent être faites grâce au réfrigérateur de l'office (places très limitées et après autorisation de la Direction).
Seul, peut être autorisé des denrées non périssables avec stockage à température ambiante.

La direction